Mon expérience d’élu CE dans le secteur de la grande distribution me confronte parfois aux demandes urgentes de salariés dans le besoin.

La plupart d’entre nous se contente d’une aide minime sur nos fonds avec un échéancier court de remboursement et encore, nous le faisons discrètement pour ne pas devoir refuser trop de demandes.

J’ai voulu aller plus loin sans risque pour notre budget.

Ce que je vous propose a été mis en place en 2009  dans notre CE.

 

 

                                                                   En pratique

Quelqu'un vous demande un secours, sa voiture nécessite une réparation de 2 000 € et il ne les a pas.

  •                                    Micro-Sol   (1) lui prêtera 2 000  à 0% (2)  sur 48 mois (3) .
  •                                                  Votre CE ne sera pas caution,                                                                         
  •                     Le CE s’engage uniquement à prendre en charge le montant des intérêts prévus  au départ.
  •                                            Dans l’exemple ci-dessus, cela revient à 35 € /an (4)(5).


Pour notre CE, nous avions décidé de consacrer 1 000 €/an à cette aide sociale et nous ne les avons jamais atteints.

1) Via le partenaire financier .
2) De 300 € à 3 000 €.
3) De 6 à 60 mois.
4) Le pourcentage d'intérêt varie avec la durée d'amortissement et le moment d'octroi du micro-crédit.
5) Dans l’exemple ci-dessus, les intérêts sont prélevés en une fois.

Vous  paierez seulement  le coût des intérêts

initialement prévus !

 

 

-Vous n'êtes pas responsable en cas de retard de paiement ou de non-paiement par le bénéficiaire du micro-crédit !

si des intérêts sont rajouté à ceux initialement prévus, c'est l'ayant droit  qui les supportera.

 

-La gestion administrative de notre solution est pour vous minimaliste.